• Tag marginalité

    Résultats pour la recherche du tag marginalité :
  •   « Ratsan a confiance en moi. Il y croit et il m'investit d'une mission qui me fait grandir. Il me bouscule, me pousse, me malmène parfois mais y a toujours au bout un fruit à cueillir. Je n'ai jamais osé lui confier que mes parents étaient contre. Que j'étais un enfant programmé pour...

    Lire la suite...

  •   « Je les observe, un peu à l'écart, comme du temps où nous étions en primaire, et sens leurs regards posés sur moi comme sur une bête curieuse.   Ah, me voilà redevenue l'intruse , me dis-je distraitement.   Je repense au sort de Shiraha, poussé à la démission. Suis-je la prochaine...

    Lire la suite...

  •   « - Maman n'a jamais pris une décision sans t'en parler. Toujours elle a dit « je vais d'abord voir avec ta tante », toujours, même que des fois je me demandais pourquoi elle avait toujours besoin de ton avis me concernant, comme si elle n'était pas capable de se débrouiller toute...

    Lire la suite...

  •   «J'ai fini par réaliser que le "handicap" ne voulait pas dire grand chose au fond. Qu'il n'était pas synonyme de défaillance, ou de déficience comme on le suppose à tort. Ce n'est rien de plus qu'un repère, une pancarte administrative ouvrant potentiellement des droits qui, en l'espèce,...

    Lire la suite...

  •   « - En fait, nous sommes la table des exclus.   Corentin se tourne vers le jeune homme qui vient de prononcer cette phrase. Une trentaine d'années, des cheveux en brosse et un visage qui évoque instantanément le rongeur.   - C'est-à-dire ?   - Eh bien, vous voyez, quoi ! Ceux qu'on...

    Lire la suite...

  • « Je suis resté assis sur mon lit très longtemps. Assis, comme ça, longtemps, longtemps. J'avais quelque chose de cassé à l'intérieur, je sentais ça dans mon ventre et je savais pas quoi faire. Alors je m'ai couché par terre. J'ai tendu le doigt avec lequel faut pas montrer et je l'ai...

    Lire la suite...

  •   "Ni un plus ni un moins, simplement un autrement". (p.IX, Préface de Laurie-Anne Sapey-Triomphe, docteur en neurosciences)       « Comme l'écrivait Albert Camus :   « être différent n'est ni une bonne ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous-êtes suffisamment...

    Lire la suite...

  •   « Mais le plus dur fut la prise de conscience que les collégiens n’étaient pas plus mûrs que les écoliers. Il trouvait que les élèves qui l’entouraient étaient souvent bêtes et méchants . Le début de l’adolescence décuplant l’agressivité de quelques-uns, il était devenu...

    Lire la suite...

  •   «  Il fut harcelé par certains, poursuivi jusqu'à la cantine. M'étonnant devant deux professeurs que l'équipe agisse comme si elle ne voyait rien de ce qu'il vivait, l'un d'eux me dit : « Nous ne pouvons pas faire du social toute la journée. » Et mon fils fut placé, quelques jours...

    Lire la suite...

  •   « Le saviez-vous ? Les orques se déplacent en meutes. Chaque meute a sa propre série de cliquetis, sifflements et cris. Cela renforce la cohésion du groupe.   C’est exactement pareil à la rentrée des classes : une floppée d’enfants terrifiés arrivent d’un peu partout, et en...

    Lire la suite...