• Tag marginalité

    Résultats pour la recherche du tag marginalité :
  •   Gulliverte       « Vint une belle gaillarde   Épaulée comme un camion   Les yeux comme des mansardes   Et puis les cheveux si longs   Qu'on aurait dit l'autoroute   Qui va de Marseille à Aix   Elle mettait en déroute   Tous les donneurs de complexes       Elle dit "Je suis...

    Lire la suite...

  •   « Non, c'est moi, aussi.   Il faut quand même être lucide. Je n'étais pas le genre de fille sur laquelle on se retournait. Et je ne faisais rien pour. Je préférais les habits amples, les sweat-shirts informes, les mecs devaient penser que je passais mon week-end affalée devant la...

    Lire la suite...

  • «Ta maladie est un Golem qui, quoi qu'on fasse, avancera et détruira tout sur son passage.   Le programme qui t'attend est aussi irréversible qu'atroce : tu vas perdre peu à peu la mémoire, oublier les mots les gestes les visages.   Ton mal porte un nom barbare : Alzheimer. C'est le nom du...

    Lire la suite...

  • «J'ai essayé de détourner la conversation. Je sentais qu'elle prenait un tour qui allait m'être désagréable.   - C'est parce que je me suis beaucoup occupé de sa mère.   - Ou que sa mère s'est occupée de vous. Enfin, d'après ce qu'il dit.   - Les relations humaines sont parfois à...

    Lire la suite...

  • « Au fil des jours, j'interrogeai ainsi les autres locataires mais ils n'avaient pas le caractère facile et les langues, décidément, ne se déliaient pas. En tout cas, on pensait des choses effroyables des habitants de la terrasse. Des histoires atroces circulaient sur leur compte. Qu'ils...

    Lire la suite...

  •   « Il ne parle pas beaucoup... il n'est pas drôle... il ne rit pas non plus aux gags de la télé... il n'est pas du genre à traîner en bande... il se fiche complètement de la mode vestimentaire...   Mais lui... tout ça ne le dérange pas.     A l'école, il n'y a que des mecs...

    Lire la suite...

  • « J'avais mes règles depuis un an seulement. (« Avoir ses règles », quelle expression débile!) J'étais plutôt un garçon manqué avant. Maintenant, je ne savais plus qui j'étais exactement. Une fille, c'est sûr. Mais pas une fille très fille.   Ou peut-être que si, justement....

    Lire la suite...

  •   « Se retrouver dans la rue, pas difficile   Honteux de sa main tendue, pas difficile   C'est comme l'envers d'un jeu, une cascade   Ou l'on glisse peu à peu, dégringolade   Il suffit d'un matin gris bien ordinaire   D'une lettre qui vous dit y a rien à faire   On ne peut plus vous...

    Lire la suite...

  • « Il n'était ni bon, ni méchant, ni fourbe, ni cynique, ni autre ; il se bornait à choisir : c'est le pouvoir de faire avec un moment et avec soi, un ensemble qui plaise.   Il avait sur tout le monde un avantage qu'il s'était donné : celui de posséder une idée commode de lui-même ;...

    Lire la suite...

  •   « Ce serait horrible d'avoir un cancer.   Ce serait horrible d'être attaché   à une machine une fois par semaine   qui me pomperait du poison dans les veines   dans l'espoir de me sauver la vie.       Notre oncle Calvin est mort d'une maladie du coeur à trente-neuf ans   laissant...

    Lire la suite...