• Tag quart-monde

    Résultats pour la recherche du tag quart-monde :
  • «  Quand j’ai arrêté de picoler, je me suis dit : «  Comment tu vas tenir le coup ? » Alors je me suis répondu que j’avais qu’à faire comme si j’étais sur une île déserte, pas un bistrot à l’horizon, pas un marchand de vin, rien, comme si j’étais Robinson Crusoé....

    Lire la suite...

  • « - Tout à coup, Lola tend le doigt vers un banc installé sous un arbre. Elle se retourne brusquement vers moi :   - Eh, Prune, c’est pas ton père là ?   Mes yeux se posent au bout de sa main et je le vois. Assis sur le banc, son vélo-baudet couché dans l’herbe. Mon cœur bat trop...

    Lire la suite...

  • « La chorale « Les copains d’abord » regroupait des sans-toit qui chantaient pour l’enterrement de leurs condisciples. Ses membres avaient depuis longtemps renoncé à aller dans l’Essonne au cimetière de Thiais, là où la municipalité parisienne envoyait les corps des clochards que...

    Lire la suite...

  •   « Arthur vit alors clairement à qui il avait affaire : cinq clochards, dépenaillés mais droits sur leurs jambes, et pas encore ivres.   - Qu’est-ce que vous me voulez ?   Il n’obtint qu’un ricanement en guise de réponse et sentit un frisson glacé l’envahir.   - Ce qu’on veut ?...

    Lire la suite...

  •   « Créer sur une vaste échelle la prévoyance sociale, pour substituer à l'aumône qui dégrade l'assistance qui fortifie. » (p.4)       « La misère est une maladie du corps social comme la lèpre était une maladie du corps humain. La misère peut disparaître comme la lèpre a...

    Lire la suite...

  • « Ils croient posséder et ils n'ont rien. Ils détruisent la Terre, oublient leurs enfants, oublient qu'un jour tout sera pourri par les fumées, les engrais, les gaz, les voitures, leurs centrales nucléaires, leurs déchets qu'ils cachent. Ils brisent, cassent, brûlent, sans savoir qu'ils...

    Lire la suite...

  • « Au fil des jours, j'interrogeai ainsi les autres locataires mais ils n'avaient pas le caractère facile et les langues, décidément, ne se déliaient pas. En tout cas, on pensait des choses effroyables des habitants de la terrasse. Des histoires atroces circulaient sur leur compte. Qu'ils...

    Lire la suite...

  • « ...ces droits qui se rapportent à la dignité humaine dans ce qu'elle a de plus élémentaire et immédiat : avoir un toit, manger à sa faim, se laver, se soigner, en somme participer aux formes les plus simples de la vie sociale." ; " c'est bien la nature indivisible des droits de l'homme...

    Lire la suite...

  •   « Au foyer il fallait manger de tout et ne pas vomir sinon on nous faisait remanger ce que nous venions de rendre. Quand on allait aux toilettes pendant les heures de repas il ne fallait pas tirer la chasse d'eau pour que les surveillantes voient si on n'avait pas craché ce que l'on n'aimait...

    Lire la suite...

  • source : Journal d'ATD Quart-Monde - novembre 2016

    Lire la suite...