• Tag quart-monde

    Résultats pour la recherche du tag quart-monde :
  •   « Créer sur une vaste échelle la prévoyance sociale, pour substituer à l'aumône qui dégrade l'assistance qui fortifie. » (p.4)       « La misère est une maladie du corps social comme la lèpre était une maladie du corps humain. La misère peut disparaître comme la lèpre a...

    Lire la suite...

  • « Ils croient posséder et ils n'ont rien. Ils détruisent la Terre, oublient leurs enfants, oublient qu'un jour tout sera pourri par les fumées, les engrais, les gaz, les voitures, leurs centrales nucléaires, leurs déchets qu'ils cachent. Ils brisent, cassent, brûlent, sans savoir qu'ils...

    Lire la suite...

  • « Au fil des jours, j'interrogeai ainsi les autres locataires mais ils n'avaient pas le caractère facile et les langues, décidément, ne se déliaient pas. En tout cas, on pensait des choses effroyables des habitants de la terrasse. Des histoires atroces circulaient sur leur compte. Qu'ils...

    Lire la suite...

  • « ...ces droits qui se rapportent à la dignité humaine dans ce qu'elle a de plus élémentaire et immédiat : avoir un toit, manger à sa faim, se laver, se soigner, en somme participer aux formes les plus simples de la vie sociale." ; " c'est bien la nature indivisible des droits de l'homme...

    Lire la suite...

  •   « Au foyer il fallait manger de tout et ne pas vomir sinon on nous faisait remanger ce que nous venions de rendre. Quand on allait aux toilettes pendant les heures de repas il ne fallait pas tirer la chasse d'eau pour que les surveillantes voient si on n'avait pas craché ce que l'on n'aimait...

    Lire la suite...

  • source : Journal d'ATD Quart-Monde - novembre 2016

    Lire la suite...

  • "Devant David trônait la grosse Angie, la malheureuse Angélique Sotello, nouvelle venue dans la communauté. Elle appartenait au groupe  d'Antillais qui avaient été "importés" l'année précédente pour travailler dans les grands vergers du haut de la vallée et qui vivaient dans une sorte de...

    Lire la suite...

  • "A l'école, je n'ai pas d'amis. je ne sais pas pourquoi, on ne m'aime pas. parfois les enfants disent que je ne sais pas lire." (p.8)     "Tous ces mots sont comme des poignards qui déchirent mon cœur." (p.25)   ( Je ne suis pas comme ils disent ! d'Agnès Lestrade et Julien Praud)

    Lire la suite...

  •     "On ne demande pas à naître. Par la vie nous sommes tous égaux mais nous avons tous des parcours différents. Quand on naît dans la misère, on grandit dans un milieu que l'on n'a pas voulu mais que la société a donné à nos parents. On grandit avec tout ce qui nous entoure, un...

    Lire la suite...

  • "Tout dans ce texte est authentique. (...) Merci à celles et ceux qui ont accepté de se livrer au long de ces pages, d'où personne, jamais, ne pourra les expulser." (propos liminaire)    "Qui peut comprendre ? - Il va être comment le livre que vous allez écrire ? C'est Paul, le...

    Lire la suite...