• Tag identité

    Résultats pour la recherche du tag identité :
  • ...l'Education.   Moi, l'oralisme, c'est non. Pourquoi un appareil ? Pour m'aider un peu à entendre ? J'ai le droit d'être sourd. C'est mon identité. Quand on connaît la langue des signes, on ne peut plus s'en passer. C'est très visuel, très vivant. (...) Chacun a sa façon de signer. C'est...

    Lire la suite...

  •   « Je les observe, un peu à l'écart, comme du temps où nous étions en primaire, et sens leurs regards posés sur moi comme sur une bête curieuse.   Ah, me voilà redevenue l'intruse , me dis-je distraitement.   Je repense au sort de Shiraha, poussé à la démission. Suis-je la prochaine...

    Lire la suite...

  • ...inadaptation au monde.» (p.14-15)       « Mamie en voulait à Maman de ne pas nous parler kinyarwanda, elle disait que cette langue nous permettrait de garder notre identité malgré l’exil, sinon nous ne deviendrions jamais de bons Banyarwandas, « ceux qui viennent du Rwanda ». Ma mère...

    Lire la suite...

  •   « Si quelque chose en nous sert de cible, on voudrait pouvoir le changer : la voix, la couleur de peau, le corps, la démarche, les cheveux, les goûts... Mais non. On est comme on est. Ce n'est pas nous qui avons un problème, mais ceux qui nous harcèlent.   Même si on se trouve trop...

    Lire la suite...

  • extrait de :

    Lire la suite...

  •   « Ce jour-là, j'ai compris pourquoi on n'allait jamais chez Baptiste et pourquoi Baptiste ne parlait jamais de Noël ni de ses anniversaires. Pourquoi tout avait l'air si mat et si opaque autour de lui, pourquoi il s'était soudain mis à parler sans s'arrêter un soir, alors qu'on traînait...

    Lire la suite...

  • « Je ne pus me lever que trois jours après qu'ils eurent arrêté de m'administrer les calmants. Je dus utiliser un déambulateur . Ainsi, dans la salle de bains commune, j'aperçus mon visage dans une glace, pour la première fois depuis que j'avais quitté le camp. Je vis un être chauve à...

    Lire la suite...

  • « Mon beau-neveu Gaël est spécialisé dans le team building , le team learning et les événements outdoor . Rien que l'énoncé me déprime.   Ce garçon est un échantillon vivant de son travail : bien coiffé, bien sapé, pragmatique, efficace, remarquablement creux. Il vit dans un monde...

    Lire la suite...

  •   « - J'ai perdu mon papa.   (…)   - Vous l'avez perdu il y a longtemps ?   - Très longtemps, aussi longtemps que moi...      Quand elle prononce cette phrase que nous avons pourtant dite, redite et re-redite durant les répétitions, j'ai soudain l'impression que c'est à moi et à...

    Lire la suite...

  • « Je dois faire honneur à ces prénoms, soutenir tous les jours le regard de mon père et de ma mère qui auraient tellement voulu que je fusse ce garçon fort et baraqué, différent de ma sœur, de mes tantes, de ce gynécée étouffant, et ce, d'autant plus que mon père est fils unique. J'ai...

    Lire la suite...