• Tag racket

    Résultats pour la recherche du tag racket :
  • ...été victimes, ils pourraient s’associer, ils seraient plus forts !   - Il fait pas comme ça, Pédro. Quand il a fini de racketter quelqu’un, il le prend dans sa bande et l’autre, il est tout content d’en faire baver à son tour à des plus petits…   - Tu comprends, personne peut...

    Lire la suite...

  •   «  Un sac de billes  ? Tiens ! Je n’y aurais pas pensé. Pourtant, je l’ai lu. (…)   C’est un bouquin sur le racisme et l’oppression. Avec un gamin qui ne comprend pas pourquoi les nazis lui en veulent, vu qu’il n’a rien fait de mal. Simplement, il est juif. » (p.105)    ...

    Lire la suite...

  •   « Allez, rase-bitume, tire-toi ! Les sixièmes, c’est là-bas !   (…)   - Eh ! T’as entendu ? Les p’tits nouveaux, c’est là-bas, sous le préau !   Je le sais bien qu’on les rassemble sous le préau, les futurs élèves de sixième, le principal l’a annoncé assez fort...

    Lire la suite...

  •   « Je ne sais pas pourquoi ils sont comme ça. (…) On est polis chez nous. On ne se fait pas remarquer, on ne fait pas de scandale. Les profs, eux, ne disent rien. Dans la cour, il y a des surveillants, mais ils ne font rien non plus. Ils ne l'avoueront pas, mais ils avaient autant peur que...

    Lire la suite...

  • ...école. Je pensais tous les jours au suicide. Le soir, surtout, quand j'étais tout seul dans ma chambre. Et la journée aussi, quand je me faisais embêter à l'école, frapper, racketter, traiter de gros cochon, de bon à rien. Pour moi, la mort, c'était le calme, ne plus rien faire, ne plus se...

    Lire la suite...

  •   « J'avais seize ans, je n'en pouvais plus. De l'école, des autres.   Depuis des mois, ils me demandaient toujours plus d'argent. J'étais en troisième, au lycée Vertes-Feuilles, à Saint-André, près de Marquette. Ça ne s'arrêtait jamais. Ceux-là, en plus, ils étaient grands. Ils...

    Lire la suite...

  •   « - ça n'a pas trop d'importance, tente-t-il d'expliquer. Bastien m'a juste embêté une ou deux fois.   - Embêté comment ? Insiste-t-elle.   Valentin se sent de plus en plus accablé. La raison de ses retards répétés ne tient pas seulement à ses problèmes de crachats et de vélo...

    Lire la suite...

  • ...assez gros billet, le bleu, celui de vingt euros.   J'ignorais par quel chantage Bastien obtenait cet argent et peut-être cela ne s'était-il produit qu'une fois, mais quoi qu'il en soit, ce jour-là, il rackettait bel et bien sa victime.» (p.185-187)       «  Ce que je découvris alors en...

    Lire la suite...

  • ...quand Réfugiées derrière le hangar à vélos des Ordres fixent notre sort : "Si demain tu ne nous apportes pas des cadeaux S'ils ne sont pas flambants neufs En mauvais état, tu finiras, toi, Rappelle-toi qu'on te tient dans nos griffes." (p.145)    ( Racket d'Aidan Chambers)

    Lire la suite...