• Les filles restent à la maison

     « Leur mère avait raison. Tout ce à quoi une fille avait accès, c'était la cuisine, le ménage, le linge, la décoration. Rien de ce qui était rémunéré ne leur était autorisé. » (p.18)

      

    « - Toi, tu aides ton père ! explosa-t-elle. Pourquoi n'ai-je pas le droit d'aider le mien ?
    Saleem haussa les épaules.
    - Tu es une fille. Les filles restent à la maison et travaillent avec leur mère. Les garçons gagnent de l'argent en travaillant pour leur père. C'est comme ça.
    - Pourquoi ? Ce n'est pas comme ça partout, Saleem. Ce matin, quand je suis passée devant l’échoppe du vendeur de thé, sa télévision était allumée. A l’écran, il y avait une Bangladaise qui parlait. Elle était médecin.

     La dernière fois que Père est allé en ville, il nous a raconté qu’il est entré dans un magasin de chaussures qui appartenait à une femme.

     Si elles peuvent y arriver, pourquoi pas moi ? » (p.22)

     

     

    « Elle croisa quelques femmes seulement, et peu de filles de son âge. Elles se détachaient du paysage ambiant comme des fleurs de soucis dans une prairie. Les hommes les toisaient. Naima se prit alors à apprécier de pouvoir marcher libre [elle est déguisée], loin des regards curieux. « Comme c’est simple d’être un garçon ! Songea-t-elle. Je pourrais entrer dans le magasin de thé et regarder la télé si je le voulais. Je pourrais marchander avec les vendeurs de fruits. » (p.58)

      

    « Les études montrent qu’en général les femmes, contrairement aux hommes, engagent des investissements qui profitent à tous les membres de leur famille. C’est la raison pour laquelle les microcrédits mis en place spécifiquement pour les femmes sont une arme puissante dans la guerre contre la pauvreté. » (p.87)

      

    (De père en fille de Mitali Perkins)

     

     

     

     

    « De l'autre côté...
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :