• Ce qui est biologique et la question du genre

    « Quand un enfant vient au monde, il naît avec un sexe biologique, mâle ou femelle.

     

    Ce qui est biologique, par exemple, c'est que les femmes peuvent avoir leurs règles alors que les hommes n'en ont pas. Ou que les hommes ont des testicules mais pas les femmes.

     

    Pour annoncer la naissance d'un enfant, les parents envoient un faire-part, souvent rose pour les filles et bleu pour les garçons. Les filles et les garçons ne savent pas à la naissance s'ils préfèrent le rose ou le bleu.

    Ce qui est biologique et la question du genre

     

     

    Le genre n'est pas biologique. Utilisé en sciences sociales, le genre est un concept qui définit l'ensemble des qualités et des comportements attendus de la part des hommes et des femmes par la société.

     

    (…)

     

    Mais tout le monde ne se sent pas forcément « homme » ou « femme ».

     

    Aujourd'hui, un courant qu'on appelle le mouvement queer (« « bizarre »), théorisé par l'intellectuelle américaine Judith Butler, rejette la distinction homme/femme trop limitative : il y a les transgenres (qui se sentent appartenir à l'autre sexe), mais aussi ceux qui se sentent homme et femme ou ni homme ni femme...

     

    Pour Judith Butler, le genre peut évoluer, changer, être réinventé. » (p.61)

     

     

     

    par Zineb DRYEF et Donatien MARY

     

    TOPO n°3 (janvier-février 2017)

    « ChimieCompas »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :