• Maltraitance au foyer

     

    « Au foyer il fallait manger de tout et ne pas vomir sinon on nous faisait remanger ce que nous venions de rendre. Quand on allait aux toilettes pendant les heures de repas il ne fallait pas tirer la chasse d'eau pour que les surveillantes voient si on n'avait pas craché ce que l'on n'aimait pas.

     

    Si on faisait pipi au lit on ne nous changeait pas les draps. Si on salissait une culotte on devait faire le tour de tous les dortoirs avec la culotte sur la tête. » (p.13)

      

    Maltraitance au foyer

     

    « L'éducatrice et l'éducateur du foyer nous appelaient par un numéro. Moi mon numéro c'était 624.

     

    La directrice n'acceptait pas les remarques. Pour elle les enfants n'avaient pas le droit à la parole. Elle disait que de toute façon elle avait tous les droits sur nous. En écrivant page après page je pense à tous les enfants qui étaient avec moi, qui liront peut-être plus tard ce qu'était la vie au foyer et le courage qu'il a fallu pour nous en sortir. » (p.18)

     

     

     

    (La petite fille numéro 624 de Colette Ter et Didier Williame)

     

    « Fruits et baiesCorps humain : coeur, poumons, estomac »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :