• La société s'effondrerait

     

    « Je trouve que les femmes s'en sont sorties plutôt admirablement, dans le genre apocalypse. Imagine comment ça aurait été l'horreur si seuls les mecs avaient survécu. » (p.141)

     

     

     

    « Qui aurait pu penser que le monde s'écroulerait si vite, simplement parce que 98 % des secrétaires et des responsables de crèche n'étaient plus ?

    La société s'effondrerait

     

    Qui aurait pu penser que la société s'effondrerait sans les infirmières, les serveuses, les foutues bibliothécaires ?

     

    Mais il s'avère que tous ces cadavres étaient davantage que des opératrices, davantage que des réceptionnistes. Elles étaient même davantage que des mères, des femmes et des sœurs.

     

    A en croire les soixante derniers jours, ces dames portaient leur moitié du ciel au moins.

     

    Elles étaient apparemment la seule chose empêchant les garçons de se battre jusqu'à la mort et de violer le cadavre de l'ennemi. » (p.144)

     

     

     

    « Pour le meilleur ou pour le pire, ce sont les femmes qui ont toujours fait des garçons ce qu'ils deviennent en grandissant. » (p.188)

     

     

     

    (Y, le dernier homme T.5 de Brian K. VAUGHAN)

     

     

    « Sa couleur de peauDieu Quel qu’Il soit »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :