• La liberté de penser

     

    « Il a songé aux bandes de Daech et il s’est dit que ce n’étaient pas des musulmans qui avaient commis de tels actes, c’étaient simplement des sauvages privés de tout Dieu. Fallait-il en conclure que Dieu ne peut rien contre les barbares qui se revendiquent de Lui ? Les chrétiens, les musulmans et les juifs n’ont-ils pas, chacun, dans leur histoire des exemples terribles qui en attestent ? » (p.32)

     

    La liberté de penser

     

    « « Aime tes ennemis comme toi-même ! » Le message de Jésus avait tant fait rêver Nadir quand il était petit. Mohamed riait lorsqu’il citait le Christ. « Tu sais que l’amour est aussi la clé de l’Islam, rétorquait-il. Vous, les chrétiens, vous n’avez pas le monopole de la lumière. » Cela posait question à Nadir : pourquoi existe-t-il plusieurs religions si toutes les religions affirment la même chose ? Qu’on ait donc le même dieu pour tous, cela créera moins de conflits et on cessera de se tuer pour montrer que son dieu a raison plutôt que celui du voisin ! Sa mère trouvait toujours des réponses apaisantes à ses questions d’enfant curieux. C’est elle qui lui a appris l’importance des différences et le respect dû à la culture de l’autre et à sa religion. » (p.64)

     

     

     

    "Liberté de penser = liberté de choquer ?" (p.132)

     

     

     

    (Un sale livre de Franck ANDRIAT)

     

     

     

    « « Comme un homme »Programmé pour autre chose »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :